La machine à cash démystifiée. Pourquoi et comment optimiser mon cycle de vente ?

Le terme machine à cash signifie que le business est automatisé à 100%. Derrière ce terme utilisé la plupart du temps pour racoler et faire croire au « miroir aux alouettes », l’idée principale est vraie.

Automatiser au maximum votre l’action de vente et de traitement des ventes est génératrice de « cash » de part votre clientèle qui est mieux servie et cela de manière rapide avec un délai de réaction très rapide et peu consommatrice de moyens. Il vous est donc possible d’augmenter votre potentiel commercial à son maximum sans goulet d’étranglement que pourrait constituer un traitement manuel de chacune des étapes du cycle de vente, de comptabilisation et d’animation du portefeuille client.

Cette série d’articles et de contenus aborde les étapes pour mettre en place la machine à cash adaptée à votre entreprise et à votre projet. Pour animer votre entreprise vous avez surement réfléchit et mis en place une stratégie de gestion des différentes étapes du cycle client (conquête, fidélisation, relance).

Afin de générer des revenus durables il est nécessaire de permettre à votre client de payer efficacement, rapidement et en toute assurance le service ou le produit qu’il veut et être livré le plus rapidement possible.

Ainsi vous vous assurer à chacune des étapes générant des revenus de votre cycle de vie client que l’expérience client est maximale. Dans le contexte actuel de haute technologie, le client est habitué avec le commerce en ligne à être servi très rapidement et que ses moindres besoins soient pris en compte avant l’achat mais aussi après.

Il est nécessaire de créer un cycle de clients fans ou client ambassadeurs. Dans le système de startup dans la phase de lancement ceux-ci sont appelés les « early adopters ».

Mots-clés : logiciel de gestion commerciale ; facturation ; encaissement, comptabilité ; TPE, très petite entreprise ; EBP, EBP gestion commerciale, EBP comptabilité, professionnel, automatisation, PGI, progiciel gestion intégré, cash machine, processus intégré, chaine de valeur  

Cet article sera complété et mis à disposition gratuitement. Inscrivez-vous à notre newsletter pour être prévenu dès la mise en ligne de l'article complété.

Les différentes solutions de facturation et de comptabilité pour les très petites entreprises

Lorsque l’on démarre une activité ou que l’on consolide une activité, maitriser la facturation, c’est à dire faire rentrer de l’argent efficacement, est vital pour l’entreprise. Plusieurs solutions logicielles sont disponibles sur le marché.

 Je vous propose de vous faire une présentation concrète enrichie de mon expérience de créateur d’entreprise innovante (startup) et de responsable informatique. Par ces deux postes j’aborde les aspects commerciaux, développement et pilotage commercial, financier et comptable ainsi que l’aspect de technologie informatique.

  Pour qu’une activité soit pérenne dans le temps il est nécessaire de lui assurer de la stabilité et des ressources. Un des piliers est la ressource financière. Constituer une trésorerie est indispensable.

L’erreur la plus courante et hélas la plus répandue dans l’imaginaire collectif est de se dire et d’accepter de commencer l’activité sans gagner d’argent et de se donner plusieurs mois ou dans le pire des cas une année pour commencer à en gagner.

L’erreur provient d’une erreur d’interprétation. Ne pas gagner d’argent ne doit pas signifier de ne pas facturer. Cela veut simplement dire pour une petite entreprise qu’au démarrage les recettes ne couvrent pas les dépenses. Bien sûr dans le démarrage d’un projet il est nécessaire de pouvoir faire des investissements de départ et éventuellement se donner le temps de fabriquer son outil de travail permettant de servir ses clients.

Dans cette phase de démarrage, mon principe fort peut se résumer par Think Big, Start Small, Act Fast.

  • Penser Grand et concevoir Grand. Avoir de l’ambition.
  • Commencer Petit. Avoir un périmètre de démarrage limité et simple. Pour les projets innovants cela se traduit par une offre simple avec un MVP (Minimum Viable Product)
  • Agir rapidement. Être rapide et Agile.

Selon la taille de votre projet plusieurs solutions plus ou moins pertinentes s’offre à vous. Il est impératif qu’a ce stade vous soyez au clair avec vos objectifs à court terme, moyen terme et long terme. Vous avez besoin de clarifier votre stratégie pour assurer un développement optimal et sans erreur ni culs de sacs techniques et technologique.

Par exemple, si votre projet est d’avoir une petite activité d’auto-entrepreneur en faisan des services uniquement à des particuliers et de dégager seulement 20000 € de chiffre d’affaire chaque année une solution de facturation sur tableur excel ou word est peut-être suffisante ou une solution logicielle de devis et facturation légère en ligne.

Les solutions tout en ligne sans logiciel installé sur un ordinateur en local

  • ERP, boutique en ligne, facturation
  • Est-ce que la comptabilité est entièrement externalisée.
  • Les éditeurs pour les TPE :EBP, Sage, logiciels indépendants. La qualité du support technique.
  • Logiciel adapté à votre secteur d’activité ou bien un logiciel plus généraliste. 

 

Mot clés : logiciel de gestion commerciale ; facturation ; encaissement, comptabilité ; TPE, tres petite entreprise ; EBP, EBP gestion commerciale, EBP comptabilité, professionnel, SAGE Ciel, Odoo, Zoho, vTiger, CRM, ERP, Wavesoft, start-up ; outil de pilotage financier ; outil de suivi commercial ; entreprise innovante ; logiciel de gestion.

 Cet article sera complété et mis à disposition gratuitement. Inscrivez-vous à notre newsletter pour être prévenu dès la mise en ligne de l'article complété.

 

Qu’est-ce qu’un PGI? Avantages et inconvénients. Comment gagner de l’argent comme les grandes entreprises alors que l’on est petits

PGI est l’acronyme de Progiciel de Gestion Intégré. C’est un logiciel qui permet de gérer l’ensemble des processus d’une entreprise en intégrant l’ensemble de ses fonctions dont la gestion des ressources humaines, la gestion comptable et financière, l'aide à la décision, mais aussi la vente, la distribution, l'approvisionnement et le commerce électronique ».

Ces PGI sont courants dans les ETI (Entreprises de taille moyenne) et les PME (Petites et moyennes entreprises). Par contre leur coût élevé d’acquisition et de possession les rendent inaccessibles pour les petites entreprises. Un PGI permet d’optimiser l’action commerciale, la facturation, le suivi logistique, le suivi financier et le contrôle de gestion.

Ces différents éléments sont primordiaux pour avoir une entreprise saine et profitable. L’apport de ces fonctions pour une petite entreprise avec un effectif de moins de 20 personnes est indéniable et génial en termes opérationnels, de gestion quotidienne, de suivi financier et de contrôle de gestion. Par contre le coût d’acquisition du matériel, des licences logicielles et de possession est trop élevé et inaccessible pour une TPE.

L’alternative est donc d’utiliser plusieurs logiciels et de les lier entre eux. Dans la série d’article suivants nous vous proposons de vous donner les clés stratégiques pour concevoir votre PGI adapté à votre entreprise et surtout à votre budget. C’est notre retour d’expérience me mise en place de PGI pour des TPE à l’aide logiciels de l’éditeur EBP.

Mots-clés : logiciel de gestion commerciale ; facturation ; encaissement, comptabilité ; TPE, très petite entreprise ; EBP, EBP gestion commerciale, EBP comptabilité, professionnel, automatisation, PGI, progiciel gestion intégré, cash machine, processus intégré, chaine de valeur  

Cet article sera complété et mis à disposition gratuitement. Inscrivez-vous à notre newsletter pour être prévenu dès la mise en ligne de l'article complété.

Centre Médical de la Fontvin 
26 avenue de la Fontvin
34 970 Lattes

« I never dreamed about success. I worked for it. »

Estee Lauder